La mobilisation des collèges contre les baisses d'horaires continue et s'amplifie !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Mercredi 27 s'est tenue une Assemblée Générale Inter-collèges, réunissant une centaine de personnes et une dizaine de collèges de la Somme et de l'Oise : César Franck, Guy Maréchal, Arthur Rimbaud, Rosa Parks pour les collèges d'Amiens, les collèges d'Ailly sur Somme, de Villers-Bocage, Beaucamp-le-Vieux, Domart en Ponthieu, Moreuil et de Noyon.
Ils ont dénoncé la baisse des dotations horaires, la suppression des postes et l'augmentation des effectifs (25 élèves par classe en REP+ et 30 dans les autres!), les heures supplémentaires imposées, la fin des dispositifs d'aides pour les enfants en difficultés. Les quatre collèges REP+ d'Amiens sont les plus touchés subissant une baisse de 90 heures sur les 292 heures sur l'ensemble de la Somme: c'est véritablement un abandon des quartiers populaires et la fin de l'éducation prioritaire.
Les professeurs se sont mobilisés, parfois ayant 100% de grévistes dans leurs établissements comme à A. Rimbaud et Rosa Parks. Les audiences au Rectorat se multiplient mais rien n'est fait, à part quelques miettes accordés à un établissement.
Cette AG  est un premier pas vers une coordination de tous les collèges de Picardie pour amplifier la lutte et a permis d'échanger sur les actions à mener: CA boycottés, collèges occupés la journée et la nuit (les parents sont invités à ne pas envoyer leurs enfants et à venir discuter avec les professeurs), journée de manifestation organisée, 
 
Page facebook pour suivre les différentes mobilisations des établissements de Picardie : collectif de parents des écoles debout contre les fermetures de classe  
 
Sud Education soutient tous les établissements en lutte et revendique une école plus juste et égalitaire:
- des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins.
- des effectifs de classe à 20 élèves et 14 en zone prioritaire.
- la suppression des heures supplémentaires
- la titularisation de tous les contractuels.
- la création de postes.
 

Journal n°161

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Le journal n°161 est paru ! Pour y accéder, cliquez sur la Une…

Au sommaire ce mois-ci :

- GREVE DES FEMMES, le 8 mars, on se prépare!

- Des démissions en augmentation

- Suppression des heures dans les lycées et collèges : la mobilisation se met en place!

- Carte scolaire : une rentrée 2019 inacceptable pour Sud Education

Suppression des heures dans les lycées et collèges : la mobilisation se met en place!

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Rassemblement aujourd'hui enseignants-parents au collège Rosa Parks à 17h30 pour camper
 
Collégiens et professeurs touchés dans l’exercice de leurs fonctions par des conditions de travail et d'accueil toujours plus dégradées! 
Classé en REP+ (Zone d'éducation prioritaire, le collège Rosa Parks voit sa dotation horaire fortement diminuée. L'établissement perdra 43h d'enseignement, l'équivalent de deux postes et demi de travail, qui se ressentira par des heures supplémentaires pour les professeurs et des effectifs alourdis encore une fois. Les professeurs déplorent des conditions de travail dégradées, passant davantage de temps à faire de la discipline au lieu de s'attarder sur le suivi des élèves les plus en difficultés. 
 
Cette politique signe la fin de l'éducation prioritaire!
 
Le personnel se mobilise : lettre aux parents, interpellation du député de circonscription, du DASEN, de l'Inspecteur académique, conférence de presse à 17 heures aujourd'hui, suivi d'une occupation de l'établissement. Un pré-avis de gréve est déposé à partir de lundi 4 février jusqu'aux vacances. 
 
Pour suivre la mobilisation : événement facebook
 
Au lycée Lamarck à Albert
 
Au lycée, la dotation diminue, c'est 40 heures, une classe et un poste qui sont supprimés. La réforme du lycée se fait sans aucun moyen! 
Suite à une audience au Rectorat infructueuse, la mobilisation s'organise. Une motion pour le CA est déposée, l'interpellation du maire a permis son soutien, avec courrier à la Rectrice et à Xavier Bertrand. Une réunion est prévue, le 26 février, avec les parents d'élèves et la presse dans les locaux de la mairie.
 
L'impact humain et scolaire de ces politiques en sera catastrophique. Tous les dispositifs mis en œuvre pour faire progresser les élèves: dédoublement des classes, co-intervention, dispositif de soutien en faveur des élèves à besoins, ne pourront plus être assurés. 
 
Sud Éducation soutien et encourage  les différents établissements à se mettre en lien pour élargir les mobilisations et porter collectivement les revendications.  Si vous avez des informations, concernant des mobilisations, des réussites ou besoin de soutien : informez-nous! 
 
Sud Éducation revendique:
-plus de moyens humains et financiers pour permettre la réussite de tous les élèves
-des effectifs de classe ne dépassant pas 20, 16 en Zone Prioritaire, et 12 en Segpa 
-des temps de concertations entre les équipes éducatives pour de vrais dispositifs d'aide et de prévention
Fil RSS des articles de ce mot clé