Précaires

SUD éducation Somme est un syndicat intercatégoriel et interprofessionnel : nous syndiquons et défendons tou-te-s les précaires dans l'Éducation Nationale. Et il y a du boulot !


Un recours massif aux contrats précaires

AESH, AVS-co, AVS-i, AED, Assistant-e pédagogique, contractuel-le, de droit public ou privé… les contrats changent et se ressemblent : ils ne mènent jamais à la titularisation et sont sous-payés.

L’absence de véritable statut, la diversité des contrats, la précarité empêchent les personnels de lutter efficacement pour leurs conditions de travail, car au-dessus d’eux pèse l’épée de Damoclès du non-renouvellement. C’est ce qui explique pourquoi le ministère et les rectorats sont aussi tentés de recourir à cette main d’œuvre peu formée, souvent plus jeune et moins au fait de ses droits. Le Ministère de l’Éducation Nationale est le champion du recours aux contrats les plus précaires : 68,6% des contractuel-le-s embauché-e-s dans la fonction publique d’État le sont par l’Éducation Nationale et l’ESR (source INSEE).

Les précaires sont nombreux, et appelés à l’être de plus en plus : “près de 5 800 professeurs contractuels et 9 400 assistants d'éducation” selon l’INSEE.

Le recours aux contractuel-le-s est d’ailleurs si massif que le gouvernement a été contraint de prolonger la loi Sauvadet qui permet sous certaines conditions de passer en CDI. Initialement borné à 2016, le dispositif à été prolongé jusqu’à 2018.

 

Fiches précarité

La fédération SUD éducation propose un certain nombre de fiches précarité visant à apporter une brève synthèse sur chaque contrat.

 

Fiche 1 : CUI-CAE exerçant des missions d’AVS ou d’aide administrative

 

Fiche 2 : Enseignant-e contractuel-le

 

Fiche 3 : Contractuel-le dans les collectivités territoriales

 

Fiche 4 : Assistant d’éducation (AED) exerçant des fonctions de “surveillance et d’accompagnement éducatif”

 

Fiche 5 : Assistant d’éducation (AED) exerçant des fonctions “d’assistant-e pédagogique”

 

Fiche 6 : Accompagnant-e des élèves en situation de handicap (AESH)

 

Fiche 6 bis : Assistant-e d’éducation exerçant des fonctions “d’auxiliaire de vie scolaire” individuelle (AVS-i) ou collective (AVSco)

 

Fiche 7 : CUI-EAP (Emploi d’Avenir Professeur)

 

Revendications

SUD éducation revendique, la titularisation (et pas la simple “cdisation”) de tou-te-s les précaires embauché-e-s par le Ministère de l’Éducation Nationale ou les collectivités territoriales et une vraie revalorisation salariale accompagnée d’une formation digne de ce nom.

Nous revendiquons de véritables embauches, et pas l’exploitation de jeunes volontaires en service civiques.

Se défendre

Pour se défendre, il faut sortir de l’isolement, ce qui passe par :

  • la constitution de collectifs regroupant les salarié-e-s sur un ou plusieurs lieux de travail ;
  • l’adhésion à un syndicat comme SUD éducation 80 qui agit véritablement pour les conditions de travail des précaires en dépassant les seuls enjeux corporatistes.

Pour adhérer à SUD éducation, c’est par ici !