La mobilisation des collèges contre les baisses d'horaires continue et s'amplifie !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Mercredi 27 s'est tenue une Assemblée Générale Inter-collèges, réunissant une centaine de personnes et une dizaine de collèges de la Somme et de l'Oise : César Franck, Guy Maréchal, Arthur Rimbaud, Rosa Parks pour les collèges d'Amiens, les collèges d'Ailly sur Somme, de Villers-Bocage, Beaucamp-le-Vieux, Domart en Ponthieu, Moreuil et de Noyon.
Ils ont dénoncé la baisse des dotations horaires, la suppression des postes et l'augmentation des effectifs (25 élèves par classe en REP+ et 30 dans les autres!), les heures supplémentaires imposées, la fin des dispositifs d'aides pour les enfants en difficultés. Les quatre collèges REP+ d'Amiens sont les plus touchés subissant une baisse de 90 heures sur les 292 heures sur l'ensemble de la Somme: c'est véritablement un abandon des quartiers populaires et la fin de l'éducation prioritaire.
Les professeurs se sont mobilisés, parfois ayant 100% de grévistes dans leurs établissements comme à A. Rimbaud et Rosa Parks. Les audiences au Rectorat se multiplient mais rien n'est fait, à part quelques miettes accordés à un établissement.
Cette AG  est un premier pas vers une coordination de tous les collèges de Picardie pour amplifier la lutte et a permis d'échanger sur les actions à mener: CA boycottés, collèges occupés la journée et la nuit (les parents sont invités à ne pas envoyer leurs enfants et à venir discuter avec les professeurs), journée de manifestation organisée, 
 
Page facebook pour suivre les différentes mobilisations des établissements de Picardie : collectif de parents des écoles debout contre les fermetures de classe  
 
Sud Education soutient tous les établissements en lutte et revendique une école plus juste et égalitaire:
- des moyens humains et financiers à la hauteur des besoins.
- des effectifs de classe à 20 élèves et 14 en zone prioritaire.
- la suppression des heures supplémentaires
- la titularisation de tous les contractuels.
- la création de postes.
 

J'ai mal à mon travail - épisode 2

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire

SUD-UPJV organise une réunion publique sur la Précarité dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche. Ce sera le mardi 5 mars, à 16h, à la Citadelle (Amiens), en B002.

Réunion animée par SUD-UPJV, ANCMSP (Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique), CJC(Confédération des Jeunes Chercheurs) et l'association Précaires de l'ESR

Venez nombreux et nombreuses !

Lien vers l'événement facebook

Pour nous écrire: sud.upjv@gmail.com

Journal n°161

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Le journal n°161 est paru ! Pour y accéder, cliquez sur la Une…

Au sommaire ce mois-ci :

- GREVE DES FEMMES, le 8 mars, on se prépare!

- Des démissions en augmentation

- Suppression des heures dans les lycées et collèges : la mobilisation se met en place!

- Carte scolaire : une rentrée 2019 inacceptable pour Sud Education

AESH et précarité : la sourde oreille du Rectorat

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire

Suite au rassemblement des AESH, mercredi 6 février, les syndicats ont rencontré le Rectorat pour alerter sur la situation des AESH : précarité de l’emploi, missions floues, peu de reconnaissances de leurs compétences.

87 % des AESH sont employés au moins un mi-temps, se félicite le Rectorat, faisant la sourde oreilles aux revendications de reconnaissance de la titularisation et de l’augmentation des salaires.

Une expérimentation sera mise en place avec le PIAL ( pôle inclusif d’accompagnement localisé), avec une mutualisation des besoins pour prendre en charge les élèves. Donc, les AESH pourront avoir davantage d’élèves ! 

De plus, avec la fermeture des classes, les élèves à besoin spécifique, ayant une notification en ULIS et n’ayant pas de place dans les classes ULIS,pourront bénéficier d’une AESH.

Les missions devraient être, enfin, clarifiées, avec une fiche vademecum récapitulant les missions, les interlocuteurs à joindre, les frais de remboursements de déplacements, les droits et devoirs. Il sera envoyé dans les boîtes académiques (pour celles et ceux qui les consultent !) mais aussi en main propres lors de la signature du contrat et des CCP. 

 

SUD Education revendique :

-la reconnaissance d’un statut de fonctionnaire et la titularisation des personnels 

-une revalorisation salariale

-la prime REP pour les AESH exerçant en zone prioritaire

-une véritable formation tout au long de la carrière.

-des temps de concertation avec les équipes, et la présence obligatoire lors de réunion concernant l’enfant avec les enseignants

-une fiche type Vademecum récapitulant le numéro d’un interlocuteur, les démarches à suivre pour adresser un arrêt maladie, une demande de formation, des frais de remboursements de déplacements-qui existent alors que très peu le savent-, les missions effectives, les droits et devoirs...) 

-le respect des délais renouvellement ou non renouvellement et la justification des non renouvellements

Fil RSS des articles de cette catégorie