Les APC : encore un alourdissement de la charge de travail des enseignant-e-s

Rédigé par SUD Education 80 -

Les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC) sont la suite de l'Aide Personnalisée (en place depuis 2008).  Elles ont été mises en place pour “limiter” les échecs scolaires et pour répondre  aux milliers de postes supprimés dans les RASED ! Ce fut donc aux enseignants du premier degré de répondre aux nombreux problèmes de scolarité (manque de concentration, non respect des règles, retard en lecture, calcul... ) par des jeux, des situations en binômes (d'enfants)… sans aucune formation au préalable!

Plus des 3/4 des enseignants jugent ces heures d’aide inefficace scolairement (on attend toujours une étude du ministère sur les résultats en terme de réussite scolaire). La charge de travail est considérable même si du temps supplémentaire a été dégagé (on est passé de 4 à 24 heures prévues pour la préparation) et surtout cette logique des APC rallonge considérablement le temps scolaire des élèves les plus fragiles en particulier (puisque que l’aide est d'abord pour eux…).

Ce temps doit être mis à disposition des enseignant-e-s pour une plus grande autonomie de pédagogie, de concertations entre les enseignants, plus de rencontres et de portes ouvertes aux parents et plus de formation continue pour tou-te-s !

 

Pour mémoire, voici la position de la fédération SUD éducation à ce sujet.

 

Les commentaires sont fermés.