Appel intersyndical : Grève et manifestation le 22 mars !

Rédigé par SUD Education 80 -

 

GRÈVE ET MANIFESTATION LE 22 MARS

Manifestation à AMIENS – 14 h EHPAD St Victor – 354 Bd Beauvillé


Postes, Parcoursup, réformes du Bac, du lycée et de l’apprentissage, attaques contre les statuts et les services publics : tout est lié !


Les organisations syndicales FO, FSU, CGT, CNT, SUD éducation et UNEF, s’inscrivent dans le cadre de l’appel de l'interfédérale FSU, FNEC-FP-FO, FERC-CGT, SUD éducation avec Solidaires étudiant-e-s, l’UNEF, l’UNL, et les associations (ASES, SLU) du 15 février.

Elles appellent les enseignants de la maternelle à l’université, les personnels administratifs, les personnels d’éducation, les lycéens, les étudiants à se mettre toutes et tous en grève le 22 mars et à participer massivement aux manifestations, avec l’ensemble des fonctionnaires :

    Nous refusons la sélection à l’entrée à l’université. Avec « Parcoursup », chaque université décide des critères à partir desquels elle retiendra la candidature des bacheliers. L’inscription à l’université dépendrait des capacités d’accueil, sans moyens pour accueillir les 40 000 nouveaux bacheliers.

    Nous refusons le projet de réforme du BAC et du lycée qui supprime le cadre national du BAC. Désormais il ne vaudra plus que ce que vaut la réputation de chaque lycée.

    Nous refusons les 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique, le rétablissement du jour de carence, le gel du point d’indice, la généralisation du recrutement de contractuels, donc de personnels précaires en lieu et place des agents titulaires…


Dans la Somme, les mesures austéritaires se traduisent notamment par :

  • Plusieurs dizaines de fermetures de classes dans les écoles de la Somme,
  • 29 postes supprimés dans les collèges,
  • 8 postes d’administratifs dans l’académie.

C’est une véritable saignée !

La mesure phare du gouvernement sur les « CP dédoublés » se fait au prix de la suppression de moyens pris dans d’autres classes, dans d’autres écoles dégradent les conditions de travail et les garanties statutaires des personnels. Les attaques du gouvernement pour en finir avec les diplômes, avec les statuts, avec des droits collectifs et protecteurs sont une seule et même attaque.


Nous réaffirmons nos exigences :

  • L’annulation de toutes les fermetures de classes, d’heures, de postes, de filières et le maintien des garanties statutaires des personnels,
  • Le maintien du baccalauréat comme diplôme national et 1er grade universitaire sur tout le territoire permettant à tout bachelier l’accès aux filières post bac et aux établissements de leur choix,
  • L’exigence d’ouverture massive de places supplémentaires en 1er cycle post bac et le refus de toute sélection à l’entrée à l’université,
  • Le refus de l’instauration de blocs de compétence en lieu et place des diplômes et des qualifications,
  • Le retrait de la loi sur le 1er cycle post bac et du « plan étudiants » qui l’accompagne.


GRÈVE ET MANIFESTATION LE 22 MARS

Manifestation à AMIENS – 14 h EHPAD St Victor – 354 Bd Beauvillé

Classé dans : Luttes - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.