L’heure est à la mobilisation !

Rédigé par SUD Education 80 -
Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas.
L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi Blanquer est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En s’entêtant à porter ce texte pourtant rejeté au Conseil supérieur de l’éducation, notamment par SUD éducation, 
le ministre montre le mépris qu’il a pour les personnels.
Le débat parlementaire réactionnaire et nauséabond a eu pour conséquence l’obligation d’afficher le drapeau dans les salles de classes.
Le projet prévoit la création des nouveaux “Établissements publics des savoirs fondamentaux”, ce qui entraîne de fait la suppression du statut de chargé-e de direction d’école et l’introduction d’un-e nouveau-elle
supérieur-e hiérarchique aux enseignant-e-s des écoles, les principaux-ales. Elle entraînerait aussi des fusions d’écoles et fermetures de classes, notamment dans les zones rurales.
Les réformes menées par le gouvernement sont cohérentes. Elles mettent toujours plus en œuvre une école du tri social, de la sélection et des inégalités territoriales : Parcoursup, réforme du lycée professionnel,
démantèlement de l’orientation, réforme du lycée général et technologique, réforme du bac. 
Dans le même temps, le gouvernement attaque le statut de la fonction publique avec le projet de loi pour la transformation de l’État : augmentation du recours aux personnels contractuels, démantèlement des commissions paritaires de suivi des carrières. Plus largement, les conditions de vie des personnels se dégradent et sont encore menacées : point d’indice gelé, rétablissement du jour de carence, retraites.
 
Un appel à une mobilisation de masse le 30 mars a été lancé, avec en perspective des grèves reconductibles à mener.
 
Entre le 25 et le 30 mars , les personnels du 1er degré sont invités à répondre à un Référendum d'Initiative Citoyenne (4 questions sur la loi Blanquer). Le dépouillement aura lieu le samedi à 14h 30 Place René Gobelet à Amiens.
Ce référendum est à diffuser et partager le plus largement possible, les fiches sont à remonter auprès des organisations syndicales.
 
Ci-joint les fiches de RIC à faire remplir par vos collègues et feuille d'émargement, ainsi que l'appel national et unitaire à la mobilisation.
 
Feuille emargement RIC :
L'école selon Blanquer en 5 minutes :
Tract commun RIC :
Bulletin vote RIC :

Les commentaires sont fermés.