Toutes et tous mobilisé-e-s le 04 avril !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Personnels de l'éducation nationale, parents d'élèves, gilets jaunes...ont exprimé lors opposition au projet de loi Blanquer de "l'école de la confiance " le samedi 30 mars. 
 
Le 4 avril doit nous permettre de mobiliser plus largement encore pour être massivement en grève et en manifestation, et construire la grève reconductible ! 

SUD éducation appelle à :

• la constitution d’assemblées locales regroupant les personnels et les parent d’élèves des écoles, établissements scolaires pour se coordonner, 1er et second degré, organiser des actions en commun afin de construire la grève générale dans l’éducation par bassin géographique.
• la constitution d’une coordination nationale et la grève reconductible ;
• participer aux manifestations prévues le 30 mars, dans le cadre des calendriers de mobilisation décidés en AG ;
• se mettre en grève massivement la date du 4 avril ; à mettre en œuvre les actions décidées par les personnels, notamment les actions en direction des DSDEN et des rectorats.
• mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements, les AG locales.
• construire d’ores et déjà la grève des examens.
• avec les Gilets Jaunes, à continuer de lutter pour le partage des richesses, la transition écologique et la transformation sociale.

La déclaration d’intention de faire grève est à envoyer par mail avant lundi 1 avril avant minuit à votre Ien. Pour un exemple de lettre, suivre ce lien.

L’heure est à la mobilisation !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas.
L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi Blanquer est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. En s’entêtant à porter ce texte pourtant rejeté au Conseil supérieur de l’éducation, notamment par SUD éducation, 
le ministre montre le mépris qu’il a pour les personnels.
Le débat parlementaire réactionnaire et nauséabond a eu pour conséquence l’obligation d’afficher le drapeau dans les salles de classes.
Le projet prévoit la création des nouveaux “Établissements publics des savoirs fondamentaux”, ce qui entraîne de fait la suppression du statut de chargé-e de direction d’école et l’introduction d’un-e nouveau-elle
supérieur-e hiérarchique aux enseignant-e-s des écoles, les principaux-ales. Elle entraînerait aussi des fusions d’écoles et fermetures de classes, notamment dans les zones rurales.
Les réformes menées par le gouvernement sont cohérentes. Elles mettent toujours plus en œuvre une école du tri social, de la sélection et des inégalités territoriales : Parcoursup, réforme du lycée professionnel,
démantèlement de l’orientation, réforme du lycée général et technologique, réforme du bac. 
Dans le même temps, le gouvernement attaque le statut de la fonction publique avec le projet de loi pour la transformation de l’État : augmentation du recours aux personnels contractuels, démantèlement des commissions paritaires de suivi des carrières. Plus largement, les conditions de vie des personnels se dégradent et sont encore menacées : point d’indice gelé, rétablissement du jour de carence, retraites.
 
Un appel à une mobilisation de masse le 30 mars a été lancé, avec en perspective des grèves reconductibles à mener.
 
Entre le 25 et le 30 mars , les personnels du 1er degré sont invités à répondre à un Référendum d'Initiative Citoyenne (4 questions sur la loi Blanquer). Le dépouillement aura lieu le samedi à 14h 30 Place René Gobelet à Amiens.
Ce référendum est à diffuser et partager le plus largement possible, les fiches sont à remonter auprès des organisations syndicales.
 
Ci-joint les fiches de RIC à faire remplir par vos collègues et feuille d'émargement, ainsi que l'appel national et unitaire à la mobilisation.
 
Feuille emargement RIC :
L'école selon Blanquer en 5 minutes :
Tract commun RIC :
Bulletin vote RIC :

Actualités et mobilisations de la semaine 14/03/19

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
15 mars dans la rue avec les lycéens
 
La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre! Et ce sont les jeunes qui se mobilisent et appellent à une grève scolaire pour le climat le vendredi 15 mars!
 
C'est pour être "aux côtés des lycéens", que le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse choisit cette journée pour organiser des débats autour de la lutte contre le changement climatique, pour la transition écologique et le développement durable dans les lycées de 16h à 18h. Mais cette soudaine mobilisation ne cache en réalité que la peur du gouvernement de voir les lycéens dans la rue! Nous ne sommes pas dupes.
 
La fédération SUD éducation a donc déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble des personnels de la maternelle à l’Université pour le 15 mars 2019.
 
La fédération SUD éducation soutient l’appel des enseignant-e-s pour le climat. 
 
Sud éducation appelle tous les personnels  à participer à la grève du 15 mars et à la marche mondiale pour la justice sociale et le climat le 16 mars! 
 
En pièce jointe le tract des revendications de Sud pour ces deux journées à diffuser le plus largement possible autour de vous. 
 
 
19 mars journée de grève interprofessionnelle et intersyndicale 
 
Le 15 mars marquera la fin du Grand Débat. Après les longues séances d’enfumage d’Emmanuel Macron,  des annonces devraient être faites. Pourtant aujourd’hui, rien ne laisse présager que les attentes exprimées dans la rue par les Gilets Jaunes et par les Syndicats soient entendues. 
Cette journée d'action interprofessionnelle  sera l'occasion d'une vaste mobilisation sociale et syndicale (Solidaires, CGT, FO, FSU, organisations lycéennes et étudiantes).
pour défendre des revendications communes: l'atteinte sans précédent à nos conditions de travail.
*pour plus de justice sociale (augmentation du SMIC, du point d’indice, des salaires), 
*pour plus de justice fiscale (taxez les hauts revenus, rétablir l’ISF et la flat taxe,supprimer le CICE...), 
*pour l’égalité des droits (égalité entre hommes et femmes et régularisation de tous les travailleur-euses sans papier), 
*pour des services publics présents partout y compris en région et dans les quartiers populaires et les emplois nécessaires pour les assurer, 
*pour le retrait des réformes gouvernementales en cours (casse de la fonction publique, des retraites, de l’assurance chômage) 
*pour le rétablissement d’une protection sociale répondant aux besoins de toutes et tous,
 
soyez nombreux à nous rejoindre le  mardi 19 mars, avec un rendez-vous prévu à 13h devant la Maison de la Culture pour un Rassemblement autour d'un pique-nique proposé par l'Assemblée Générale des établissements scolaires de la Somme!
 
 
25 mars nouvelle journée de mobilisation pour les écoles, collèges et lycées
 
Sud éducation initie une réunion intersyndicale académique pour soutenir l'appel lancé lors de l'AG du 13 mars qui a réuni des enseignants, des parents d'élèves, des syndiqués et des non-syndiqués , afin que nous soyons le plus nombreux possible et que nous ayons le plus de chances possibles de faire pression sur le Gouvernement, lors de cette journée d'actions.
Le lundi 25 mars (sur le modèle de l'action du 04 mars qui avait été une réussite) sera organisée une journée des établissements morts pour le 1er et second degré, suivie d'une Nuit des établissements (1er et second degré), à laquelle les parents seront conviés pour interpeller le Ministre. 
La presse locale et nationale sera alertée, un dossier de presse concernant les pertes de moyens dans l'Académie et les conséquences directes sur la qualité de l'enseignement pour les enseignants et les élèves sera rédigé.
D'ici le 18 mars, l'idée est de relayer les infos des différents établissements (écoles, collèges, lycées) qui ont été touchés par l'appel de l'assemblée générale et d' en faire part, en envoyant un mail à cette adresse educationendanger@laposte.net. Cette base de données pourra alimenter les infos donnés à la presse, nos boîtes syndicales, les réseaux sociaux afin de rendre le plus visible possible ces actions.
En pièce jointe et pour rappel, le tract de l'appel intersyndical.
 
SUD éducation revendique des moyens afin d’améliorer les conditions de travail de tous les personnels,la qualité d’accueil de nos élèves et une école égalitaire et émancipatrice pour toutes et tous.

Mobilisation à Albert pour le lycée et les collèges !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
Face au refus du rectorat d'ouvrir une spécialité LLCE Espagnol, de conserver une option "Sciences et Laboratoires" en Seconde, une baisse de la dotation horaire globale de 40 heures pour l'année 2019-2020, les personnels du lycée Lamarck d'Albert se sont associés aux écoles primaires d'Albert concernées par des fermetures de classe et à ceux des collèges qui voient certains de leurs postes supprimés.
Les élèves, parents d'élèves et les équipes pédagogiques sont mobilisées contre la politique d'austérité budgétaire et de ségrégation scolaire appliquée par le rectorat.
 
Une manifestation réunissant 200 personnes (équipes enseignantes, élèves, parents d'élèves) a eu lieu le lundi 04 mars 2019 dans le centre-ville d'Albert suivie du tournage d'une vidéo dénonçant les prochaines conditions d'enseignement. 
 
Puisque le rectorat refuse le dédoublement des classes en première scientifique, les participant-e-s ont simulé ce que représenterait des Travaux pratiques en chimie, à plus de 30 [lien vers page Lamarck en lutte].
 
Une seconde manifestation aura lieu le mardi 19 mars à 18h devant l'hôtel de ville d'Albert.
 
SUD éducation soutient cette mobilisation d'ampleur à Albert, et appelle les personnels à se rendre nombreuses et nombreux à la manifestation.
 
Vidéo :
Fil RSS des articles